Bourville

Bourville seine maritime adm

Petit village du Pays de Caux Entouré par les communes de Héberville, Ermenouville et Canville-les-Deux-Églises. Bourville est situé à 3 Kms au Nord-Ouest de Canville-les-Deux-Églises la plus grande ville des environs.

Drapeau francais fond blancHistoire

Plus ancien nom en -ville de Normandie, mentionné dans un document dès 715 sous la forme latinisée Bodardi villa (la ferme de Bodardus).

Seigneurs et gens de noblesse

Dès le XIème siècle, des seigneurs s’installent à Bourville.
Le seigneur Allain de Bourville accompagne Guillaume le Conquérant en Angleterre.
Au XVIIème siècle,  Jacques Toustaint est seigneur de Bourville et  d'Anglesqueville.

Patrimoine

L’église Saint-Martin, de plan allongé et à nef unique, a été construite au XIIème siècle. Elle a des murs en pierre (grès, silex, pierre de taille, moellon), percés de baies cintrées (nef) et angulaires (chœur). L'intérieur est voûté d'un faux berceau. Une toiture en ardoise à longs pans couvre l'ensemble.
La tour-clocher et le transept datent de l’origine. La tour-clocher est couronnée d'une flèche polygonale en ardoise. Le  bras Nord du transept est détruit à la fin du XIXème siècle. Le chœur est rebâti au XVIIème siècle. La  nef est reconstruite à la fin du XVIIème siècle et dans la première moitié du XVIIIème siècle. La chapelle Nord est construite en 1885. Les vitraux sont du XVIIème siècle.
Les églises dédiées à Saint Martin étaient généralement situées au carrefour de grandes routes antiques et servaient de halte  et d’abri aux voyageurs.
L’église est classée aux Monuments Historiques en 1933.

A Tonneville :

La chapelle Saint-Sixte du hameau de Tonneville., est une église paroissiale construite en 1536 en grès et brique couverte en tuile plate et ardoise. Le chœur date du XVIIème siècle. L’église est détruite et reconstruite en 1890 par l’architecte Delphir Marical Isidore.

L’ancien château,  de style Louis XV, avec corps de logis, remise, écuries construits dans la deuxième moitié du XVIIème siècle; la partie du corps de logis située à l'Ouest du pavillon central a été reprise dans la deuxième moitié du XIXème siècle; le logement est édifié dans la seconde moitié du XIXème siècle également.
L'édifice, de plan symétrique, se compose d'un étage carré et d'un étage de comble, le gros-œuvre est en grès, brique et pierre avec brique en remplissage, l’élévation ordonnancée est  surmontée d'un toit à longs pans brisés, pignon couvert, croupe et toit à longs pans, recouverts d'ardoise.
Propriété de la famille Fitz-James, il devient celle de la famille Labarbe qui en fait don au département.
Le domaine est transformé en hôpital-hospice Labarbe.

Une croix de chemin du XVIème siècle, en grès et pierre de taille,  portant les armes des Tonneville.

A Gelleville :

Le  manoir dont le corps de logis et le colombier (brique et grès) ainsi que le pressoir à cidre et le cellier (pan de bois) sont du XVIIème siècle; la grange (brique, grès et silex) date du XVIIIème siècle, l’étable à vaches (brique et grès) et la charreterie (pan de bois) sont du XIXème siècle.

La ferme des Rincards qui possède un colombier circulaire en briques, grès et pierre.

Une croix de chemin au lieu-dit Le Bout Maudit de 1671, en grès, fer et pierre de taille, dont la croix sommitale a été refaite au XIXème siècle.

Une ferme au lieu-dit Le Frébourg du XVIIIème siècle, construite en bois, silex, grès, pan de bois, torchis et moellon, possède une couverture à longs pans en chaume.

Personnage lié à la commune

BourvilAndré Zacharie Raimbourg dit Bourvil 1917/1970 (photo ci-contre), est un acteur, chanteur et humoriste français, né à Prétot-Vicquemare (Seine-Maritime), mort à Paris 16ème et  inhumé au cimetière de Montainville (Yvelines).  
Pretot vicquemare seine maritime maison natale de bourvilIl est le deuxième garçon d'Albert Raimbourg 1889/1918, décédé de la grippe espagnole durant la Première Guerre mondiale et d'Eugénie Pesquet 1891/1970, agriculteurs. Il passe son enfance avec sa mère et le nouveau mari de celle-ci, un agriculteur nommé Joseph Ménard, à Bourville, village natal de sa mère où elle est revenue en 1921.
Il a un frère aîné, René Raimbourg, une sœur cadette Denise, une demi-sœur Thérèse et un demi-frère, Marcel Ménard, qui deviendra maire de Bourville.
Il passe donc toute son enfance à Bourville, au hameau de Tonneville, dans une ferme attenante à la rue qui porte aujourd’hui son nom (photo ci-contre). Il fréquente l’école communale ou l’instituteur René Lemonnier, le cher maître,  (un descendant de mes Lemonnier de Bosville ?) a repérer ses qualités multiples et ses dons précoces en dessins et en poésie et espère le diriger vers une carrière d’enseignant…

Evolution de la population

Bourville demo

Hameaux, lieux dits et écarts

Deux hameaux :  Tonneville et Gelleville, sont rattachés à Bourville en 1827.
Lieux dits : Bout Maudit, Le Frébourg, la Ferme du Moulin.

Nos ancêtres de Bourville …

Naissance/Baptême :
CORUBLE Charlotte Angélique (sosa 501G9) le 28 avril 1749.
CORUBLE Michel (sosa 2004G11) vers 1682.
CORUBLE Michel (sosa 1002G10) le 29 janvier 1708.

Unions :
BUQUET Jean (sosa 500G9) avec CORUBLE Charlotte Angélique (sosa 501G9) le 19 novembre 1770.
CORUBLE Michel (sosa 2004G11) avec LEBRUN Marie (sosa 2005G11) le 15 août 1702.
CORUBLE Michel (sosa 1002G10) avec GRENIER Suzanne (sosa 1003G10) le 20 juillet 1734.

Décès/inhumations :
CORUBLE Michel (sosa 2004G11), veuf de LEBRUN Marie (sosa 2005G11), le 11 décembre 1763. Il était charpentier, laboureur.
CORUBLE Michel (sosa 1002G10), époux de GRENIER Suzanne (sosa 1003G10), le 21 avril 1755. Il était laboureur.
CORUBLE Nicolas (sosa 4008G12), époux de MENARD Marie (sosa 4009G12), le 24 juin 1708.
GRENIER Suzanne (sosa 1003G10), veuve de CORUBLE Michel (sosa 1002G10), le 30 mars 1800. Elle était fileuse.

 


 

 

Sources
Sites et photo :
Wikipedia, Communauté de Communes Entre Mer et Lin, Seine76, Base Mérimée.

 

Date de dernière mise à jour : 08/05/2016