Fontenelle-en-Brie

Fontenelle en brie adm

Drapeau francais fond blancHistoire

Fontenelle-en-Brie est un très ancien village du plateau de la Brie, simple succursale de la cure d'Artonges érigée en paroisse par la suite.

Patrimoine

L’Église Saint Thibaud est composée d'une nef sans bas-côtés, d'un transept et d'un chœur. Le maître-autel est surmonté d'un retable du XVIème siècle au sommet duquel une niche abrite une Vierge en bois également du XVIème siècle et classée Monument Historique. Un lambris de la même époque garnit le chœur et le transept occupé par deux autels latéraux. Sur l'un de ces autels se trouve une statue en bois d'un saint en costume épiscopal et sur l'autre une vierge. La chaire est datée de 1623, date à laquelle le reste des boiseries fut, sans doute, confectionné. Le clocher situé sur la façade Ouest n'est plus celui d'origine, victime d’une tempête, un, plus petit, l'a remplacé.

Le lavoir décoré, comme tous les lavoirs de l’Aisne, sur le thème des fables de La Fontaine « Le coche et la mouche » est situé derrière la mairie et l’église, au bout d’une impasse et a été restauré en 1998.

La tour de triangulation du service géographique de l’armée a du être détruite durant la guerre.

Le monument aux morts  a remplacé une maison détruite durant la guerre.

Hameaux, lieux dits et écarts

Les Bochages d’en-haut, les Bochages d’en-bas, Villemoyenne, le Château de Villemoyenne, le Bois Railler, les maisons Corbais, les maisons Bouin, les Tropins, les Essarts, les Tourneux, Montplaisir, la ferme de la Prelle et Soudan, probablement lieu où résidaient des ancêtres (bien qu’aucune trace ne figure actuellement dans l’arbre).

Evolution de la population

Fontenelle en brie demo

Nos ancêtres de Fontenelle-en-Brie …

Naissances/baptèmes :
COSSON Catherine (hs) le 15 janvier 1743.
JAMAIN Anaïs (sosa 175G5) le 23 septembre 1857.

Unions :
DESHAYES Claude (sosa 270G9), 1er mariage, et COSSON Catherine (hs).
FAGOT Antoine (sosa 266G9), 1er mariage, et BOUIN Marie Anne (hs) le 13 janvier 1739.
BRETON Emile (sosa 34G6) et JAMAIN Louise Victoire Anaïs (sosa 35G6).

Domiciles :
BRETON Emile (sosa 34G6) et JAMAIN Louise Victoire Anaïs en 1857 au hameau de Château Gaillard (source : listes électorales). Ci-dessous sa signature (1) en 1858.
JAMAIN Anaïs (sosa 17G5) probablement jusqu'à son mariage en 1882. Ci-dessous sa signature (2) en 1882.

     Breton emile 1858   Breton anais 1882 jpeg

 

 

Date de dernière mise à jour : 29/03/2015