Viffort

Viffort adm

Le Ruisseau de Vilzeaux est le principal cours d'eau qui traverse la commune.

Drapeau francais fond blancHistoire

La commune de Viffort fut propriété et seigneurie des chevaliers de Malte dont la maison dépendait de la commanderie de La Ferté-Gaucher.
En novembre 1237, le seigneur de Montmirail donne à la maison du Temple de Viffort « domui Templi de Vifoz » cent sols de rente à prendre le jour de la Saint Martin d'hiver, chaque année.
Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, en possession de la commanderie de Viffort, jugèrent, vu son peu d'importance, de la réunir à la commanderie de La Ferté-Gaucher, dont elle devint membre à la fin du XVème siècle.
La Maison du Temple et la chapelle de Viffort, furent en grande partie détruites durant les guerres du XVème siècle et  la maison n'existait plus au XVIIème siècle. Les terres qui en dépendaient, au nombre de 80 arpents, ont été affermées en 1757 : 643 livres, en 1783 : 1000 livres. 
En 1814, Napoléon et son armée s’arrêtèrent à Viffort lors de la bataille de Château-Thierry.

Viffort et les Templiers
Les Templiers de Viffort eurent, comme ceux de La Ferté-Gaucher, de nombreux démêlés au XIIIème siècle, avec les seigneurs de Montmirail, au sujet de la justice du lieu qu'ils habitaient. Une sentence arbitrale du mois de septembre 1229, vint mettre un terme à ces conflits, et il  fut  alors reconnu que  la  haute, moyenne et  basse justice de Viffort et de ses dépendances, appartenait à Jean, seigneur de Montmirail, et que les Templiers n'auraient le droit qu'une fois par an, de tenir les plaids dans leur maison, en ne pouvant se servir d'autres sergents que de ceux du seigneur de Montmirail.

TemplierLa maison du Temple de Viffort et sa chapelle dédiée à Saint Georges, se voyaient au XVIème siècle, sur la gauche de la route de Château-Thierry à Montmirail, dans l'angle formé par la rencontre du chemin de Viffort à Chamblon, avec celui conduisant à la Malmaison.
La réception (cérémonie d’admission dans l’ordre) du dernier clavaire du Temple de Prunay a eu lieu vers 1288, au Temple de Viffort jouxte Château-Thierry, en la baillie de Brie, selon les termes du procès. Le recevant avait été frère Nicolas de Saint-Alban, alors précepteur du Mont-de-Soissons, venu à Viffort sur l'ordre du frère Arnoul de Wesemale, parmi les assistants se trouvaient le précepteur de Passy et frère Thierri d'Aubigny, précepteurs de la maison.
Ce Temple avait une chapelle, car le clavaire y fait allusion dans le récit de sa réception : « recipiens duxit eum ad partem, ad cornu altaris cujusdam capelle in qua recipiebatur ».

Seigneurs et gens de noblesse

Les commandeurs étaient également seigneurs temporels du village. Un seul nous est connu :
1371, frère Nicole de Boquillon
En dernier lieu la seigneurie de ce village appartenait au duc de Doudeauville, seigneur de Montmirail.

Patrimoine

Église de la nativité de la Sainte Vierge  : nef du XIIème siècle plafonnée au XVIème, chœur ogival du XIIIème et vitraux du XVIème. Les poutres du plafond en bois ont été sculptées par les lépreux de la maladrerie de Montlevon et sont toutes différentes.

Les restes du moulin Adam dans la ruelle face à la Mairie.

Le lavoir et son abreuvoir dans lequel se sont abreuvés les chevaux de Napoléon et de son armée le 12 Février 1814 (plaque commémorative scellée par les amis du souvenir napoléonien).

Hameaux, lieux dits et écarts rattachés à la commune

La Grouilliere, Soulaville, Pertibout, Guillauche, Le Chêne-Benoît, Vilzeau, La Pisserotte, Le Moulin Adam, La Fosse aux Larrons, La Malmaison Basse, La Malmaison Haute, La Commanderie, La Croisette, La Villeneuve, La Fosse Gaudier, La Cense, Les Grenots ainsi que la Ferme des Grenots

Evolution de la population

 Viffort demo

 

Nos ancêtres de Viffort …

Naissances/baptèmes :
ARNOULT Gilles (sosa 4272G13) le 18 septembre 1612.
ARNOULT Crépin (sosa 2136G12) le 6 décembre 1652.
ARNOULT Crépin (sosa 1068G11) le 6 mars 1672.
COISNON Marguerite (sosa 1069G11) le 5 novembre 1675.
REMIOT Anne (sosa 535G10) le 3 mai 1694.
ARNOULT Marie Louise (sosa 267G9) le 19 juillet 1724.
BECHARD Marie Jeanne (sosa 269G9) le 21 mai 1717.
GRANDPIERRE Jeanne (sosa 537G10) le 9 novembre 1661.
BRETON Antoine (sosa 536G10) le 9 novembre 1661.

DELABARRE Marie (sosa 2139G12) le 18 août 1636.
DELABARRE Crépin (sosa 4278G13) avant 1596.
EVRAT Nicole (sosa 4185G13) le 12 juillet 1600.
EVRAT Jean (sosa 2092G12) le 21 octobre 1630.
SOUDAN Ernest Prudent (sosa 8G4) le 5 octobre 1883.

Unions :
ARNOULT Jacques (sosa 8544G14), 2ème mariage, avec BOUIN Jacqueline (hs) le 4 avril 1631.
ARNOULT Jacques (sosa 8544G14), 3ème mariage, avec SALMON Gillette (hs) le 3 janvier 1636.
ARNOULT Crépin (sosa 1068G11), 2ème mariage, avec COISNON Marguerite (sosa 1069G11) le 24 septembre 1691.
ARNOULT Crépin (sosa 534G10) et REMIOT Anne (sosa 535G10) le 7 février 1719.
FAGOT Antoine (sosa 266G9), 2ème mariage, avec  REMIOT Anne (sosa 267G9).
BECHARD François (sosa 598G10), 1er mariage, avec HUVAL Marguerite (hs) le 27 novembre 1702.
BECHARD François (sosa 598G10), 2ème mariage avec NAUDE Anne (sosa 599G10) le 18 janvier 1708.
SOUDAN Félix Antoine (sosa 16G5) et BRETON Anaïs (sosa 17G5) le 27 novembre 1882.
COISNON Nicolas (sosa 2138G12) et DELABARRE Marie (sosa 2139G12) le 17 janvier 1654.
PROU Martin (sosa 8370G14), 2ème mariage avec EVRAT Sulpice (sosa 8371G14) le 21 juillet 1598.
REZE Jean (sosa 4184G13) et EVRAT Nicole (sosa 4185G13) le 22 janvier 1630.
REZE Jean (8368G14) et MOREAU Antoinette (sosa 8369G14), 2ème mariage, le 7 mai 1629.

Décès/inhumations :
ARNOULT Gilles (sosa 17088G15) le 30 octobre 1624.
TIZON Thomasse (sosa 17089G15), épouse ARNOULT, le 2 juin 1624.

DUVAL Annoye (sosa 8545G14), épouse ARNOULT, le 6 février 1631.
DUQUE Antoinette (sosa 4272G13), épouse ARNOULT, le 7 mai 1676.
ARNOULT Crépin (sosa 2136G12) le 30 août 1692.
LELARGE Nicole (sosa 2137G12), épouse ARNOULT, le 19 février 1694.
COISON Marguerite (sosa 1069G11), épouse ARNOULT, le 23 mai 1712 à l'âge de 36 ans.
ARNOULT Crépin (sosa 1068G11) le 25 décembre 1745 à l'âge de 73 ans. Il était laboureur.
COISNON Nicolas (sosa 2138G12) le 23 août 1684. Il était notaire de la baronnie de Montmirail.
DELABARRE Marie (sosa 2139G12), épouse COISNON, le 14 septembre 1685 et inhumée le lendemain.
DELABARRE Jean (sosa 8556G14) le 10 novembre 1641 au hameau de La Croisette.
LAPOIX Anne Agnès (sosa 8557G14), épouse DELABARRE, le 3 novembre 1637.
LAMARCHE Catherine (sosa 4279G13), épouse DELABARRE, le 11 février 1642.
EVRAT Sulpice (sosa 8371G14), épouse PROU puis FAUCON, le 20 mars 1629.
EVRAT Nicole (sosa 4185G13), épouse REZE, le 6 avril 1635.
REZE Jean (sosa 4184G13) le 29 décembre 1649.
REZE Jean (sosa 8368G14) le 29 décembre 1649. Il était laboureur.
MOREAU Antoinette (8369G14), épouse REZE, le 10 avril 1651.
BARBE Félicité Angélique (sosa 33G6), épouse SOUDAN, après 1888.

SOUDAN Antoine Prudent (sosa 32G6) le 1er février 1881. Il était tisserand.Ci-dessous sa signature en 1850.

Domiciles :
ARNOULT Crépin (2136G12) et LELARGE Nicole probablement toute leur vie.

Soudan antoine prudent 1850

Date de dernière mise à jour : 29/03/2015