Aux pays de mes ancêtres

Lupstein

 

Lupstein 67 adm

 

Lupstein 67 geoCe petit village d’Alsace est proche du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.
Peu de renseignements trouvés.

Lupstein 67 blason Héraldique 

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :  D'azur aux cinq clous d'or, appointés en éventail.

 Hydrographie 

Les rivières La Mossel et La Zorn, sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune.
Le Canal de la Marne au Rhin passe à proximité.

Drapeau francais fond blanc Histoire 

Ce petit village d'Alsace fait partie de l'Empire Allemand depuis le 10 mai 1871. Il est restitué à la France à l'issue de la Première Guerre Mondiale.

16 mai 1525, durant la Guerre des Rustauds
Elle désigne les révoltes paysannes qui secouent le Saint-Empire Romain Germanique au début du XVIème siècle.
La Lorraine, l'Alsace et dans une moindre mesure la Franche-Comté sont touchées par ce mouvement, avec l'apparition d'armées de paysans qui s'opposent à l'ordre établi ; ils revendiquent un nouvel ordre social résumé par le fameux manifeste des douze articles. Ces derniers visent une plus grande équité au sein du peuple, une meilleure répartition de l'impôt et une plus grande autonomie des communautés rurales vis-à-vis des autorités ecclésiastiques et aristocratiques.
L'écho important rencontré en Lorraine, très majoritairement dans le bailliage d'Allemagne, et sur les terres alsaciennes du duc de Lorraine entraînent l'intervention militaire de ce dernier. Antoine de Lorraine, après avoir rassemblé les troupes lorraines et de nombreux mercenaires, se lance dans une campagne rapide et sanglante contre les séduits et abusés luthériens.
Au bout de quelques semaines, cette campagne aboutit à la fin des combats en Alsace du Nord et en Lorraine. Les affrontements se poursuivent encore quelques mois en Alsace du Sud et en Franche-Comté, où les rebelles locaux sont finalement écrasés à leur tour.
Un parti favorable au soulèvement existe à Saverne, les autorités de la ville décident d’abandonner la place. Le 13 mai au soir, des milliers d’insurgés pénètrent dans la ville sans avoir à livrer combat. Dans le même temps, des cavaliers du duc de Lorraine investissent le château de Haut-Barr, qui domine la ville. Le gros de l’armée s’installe devant les remparts de Saverne.
Le 16 mai, une première confrontation sanglante a lieu à Lupstein où se sont regroupés trois à quatre mille paysans. Il semble qu’une escarmouche dégénère et provoque le massacre des rebelles, de la population locale et l’incendie du village. 
Aujourd'hui, près de l'église subsiste un ossuaire qui, selon la légende, contient les os des paysans morts.

 Patrimoine 

L'église paroissiale Saint-Quentin
Une église est attestée dès 994. L'église actuelle date de 1786.
La tour-clocher Ouest est construite en 1862. Durant les travaux, des fragments de tympans sculptés du début du XVIème siècle, provenant de l'église antérieure, sont découverts.
Elle est composée d'une nef à vaisseau unique, d'un chœur plus étroit et bas à pans coupés, et d'une sacristie dans l'angle Sud-Est.
La tour axiale à quatre étages cache en partie la façade avec sa travée centrale de baies à crossettes et son pignon découvert et chantourné. Le chœur abrite un décor moderne de tableaux et médaillons peints sur les murs ; sur le plafond un décor de stuc du XVIIIème siècle ; des vitraux modernes éclairent toute l’église.
Le maître-autel est réalisé en 1784. Sur la porte du tabernacle : l'Agneau couché sur le livre aux sept sceaux, au-dessus une huile sur toile représente saint Quentin, patron de la paroisse.
L'ensemble des deux autels latéraux et retables datent du XVIIIème siècle comme la chaire à prêcher qui comporte une belle huile sur bois représentant le Bon Pasteur. Le baptistère en grès est daté de 1685.

 Personnage lié à la commune 

Aloys Kayser (1877/1944) né à Lupstein, est ordonné prêtre en 1903 et célèbre sa première messe dans son village natal. Il part comme missionnaire catholique à Nauru, colonie allemande du Pacifique. Il s'installe au village d'Ibwenape dans l'actuel district de Meneng avec pour mission l’évangélisation de la population. Parallèlement, il étudie le nauruan et publie un dictionnaire nauruan/allemand et une grammaire nauruane.
À l'issue de la Première Guerre Mondiale, la colonisation allemande de Nauru prend fin et il en est expulsé, en tant que citoyen allemand.
En 1921, il parvient néanmoins à revenir sur le territoire, désormais sous juridiction australienne, de manière individuelle avec un passeport français. En 1928, il reçoit officiellement une mission des Missionnaires du Sacré-Cœur. En 1936, il permet l'installation de sœurs sur l'île.
En 1943, il est déporté, avec son collègue Suisse Pierre Clivaz et plusieurs centaines de Nauruans, dans les îles Truk à des milliers de kilomètres de Nauru. Les deux prêtres sont sévèrement torturés en 1944 par les Japonais qui soupçonnent la communauté nauruane de détenir un poste radio. Interrogés et battus, ils sont accusés d'être à la tête d’une conspiration et de détenir des armes. Attachés à des cocotiers, ils sont abandonnés pendant des heures sous le soleil et sans eau. Ce traitement porte un coup fatal à Aloys Kayser qui meurt deux semaines plus tard.
Le prêtre Suisse donne par la suite un témoignage complet sur cette affaire aux enquêteurs américains. Deux des officiers responsables de ce crime de guerre sont condamnés chacun à cinq ans d'emprisonnement.

 Hameaux, faubourgs, lieux dits et écarts 

Pappelmuehl, Ancien Moulin.

 Evolution de la population 

Lupstein 67 demo

 Nos ancêtres de Lupstein … 

Lupstein 67 ancetres

 Carte de Cassini 

Lupstein 67 cassini

 

 


 

Sources
Sites, blogs, photos et lecture : Wikipedia. 

Date de dernière mise à jour : 30/07/2020