Aux pays de mes ancêtres

Morfontaine

 

Morfontaine 54 adm

 

Morfontaine 54 geoVillage très rural de l'ancienne province du Barrois, au paysage agricole et boisé sur un plateau entaillé par la Vallée de Nanheul, fait partie du département de la Moselle jusqu’en 1871.
La commune, proche de la frontière avec la Belgique, la France et le Luxembourg, est entourée par les communes de Laix, Baslieux et Villers-la-Montagne la plus grande ville aux alentours.
Les extensions de la cité militaire prolongent la composition d’un morceau de ville, appuyé à la lisière de la forêt.
Le Parc Naturel Régional de Lorraine se situe à proximité.

 Hydrographie 

Le ruisseau de Nanheul est le principal cours d’eau qui traverse la commune.

Morfontaine 54 blason Héraldique 

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : Parti : au premier fascé d'argent et d'azur de huit pièces à la croix patriarcale de gueules brochant sur le tout, au second fascé d'azur et d'argent de huit pièces à la bordure de gueules chargée de six besants aussi d'argent et brochant sur le tout.

 Toponymie 

Du nom latin Mortuus-Fons = Fontaines mortes, puis Montana en 1036, elle est nommée Mort-Fontaine sous le comte Henri III de Bar et devient Morfontaine à la fin du XVIIIème siècle.
Dans plusieurs régions de Lorraine, Mortes = Mares qui ne sont alimentées par aucune source visible.

Drapeau francais fond blanc Histoire 

Entre 1666 et 1906, le village compte : 88 cultivateurs dont 3 cultivatrices, 10 journaliers et 25 journalières, 46 laboureurs, 196 manouvriers de culture dont 4 manouvrières, 22 bûcherons, 18 charrons, 8 gardes forestiers, 30 cordonniers, 23 couturières, 32 maréchal-ferrants, 42 menuisiers et 51 maçons.

 Chronique communale 

Le camp de Morfontaine
Il fait partie de la 2ème vague de construction de camps de sureté lancée en 1934.
Le chantier débute en septembre 1934 par l'achat des terrains qui appartiennent pour la plupart à la commune.
En 1935, le terrain est viabilisé, drainé, équipé de routes et sortent de terre une baraque réfectoire, une baraque bureau, des sanitaires, un hangar à cuisines roulantes. Morfontaine 54 le camp cpaLes bâtiments sont en bois avec toiture fibrociment. Le camp est progressivement amélioré et équipé de bâtiments définitifs.
En 1936, le premier bâtiment de logements à être bâti abrite la compagnie de sureté. Puis des bâtiments secondaires sont ajoutés autour de la cour d'honneur, hôpital, mess des officiers, mess des sous-officiers, écuries, château d’eau…  
A partir de 1940 et jusqu'au départ des allemands en 1944, le camp est occupé par des prisonniers Nord-Africains, des requis Russes, Hongrois, Polonais employés pour le démontage des réseaux de barbelés et dans l'usine souterraine Volkswagen de V1-V2, installée dans la mine de voisine de Thil. Les conditions de vie de ces prisonniers sont très difficiles beaucoup y sont morts. Ce qui explique la présence d’un cimetière Russe en bordure de la route militaire et un autre en plein bois au camp d’Errouville.
En 1944, le camp est occupé par les troupes américaines en préparation de la Bataille des Ardennes. Morfontaine devient un véritable dépôt de munitions stockées en prévision de la contre-offensive américaine pour la reprise de Bastogne.
En 1946, les installations sont louées à la Société des Aciéries de Longwy et à la Société des Hauts Fourneaux de la Chiers avant d'être cédées à la Société Lorraine-Escaut en 1963.
Après le déclin de la sidérurgie, l'ensemble des constructions est cédé pour partie à la Société Batigére et à la commune de Morfontaine.

 Patrimoine 

L’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption
Elle est construite en 1746 et incendiée comme le village durant la Première Guerre Mondiale.
En 1922, elle est restaurée, la nef agrandie et la porte d'entrée est percée dans l'axe.
Elle est décorée de neuf vitraux représentant l’incendie de l’église et des maisons environnantes, le désarroi de la population en fuite le 7 août 1914 et la présence des allemands dans le village.

La Croix de chemin
Dressé en bordure de la route de Villers-la-Montagne au XVIIème siècle, elle est classée au titre des Monuments Historiques en 1930 à la demande du Président de la République Albert Lebrun (1871/1950), originaire de Mercy-Le-Haut, village voisin.

Le lavoir-tunnel
Il est édifié en 1831. L’herbe qui le surplombe est destinée à protéger la maçonnerie des intempéries et des écarts de température.

 Evolution de la population 

En 1817, la commune compte 193 habitants répartis dans 31 maisons.
En 1940, le camp et les cités représentent une population supérieure à celle du village.

Morfontaine 54 demo

 Hameaux, lieux dits, faubourgs et écarts 

Les cités de Morfontaine, camp qui assure à partir de 1934, en arrière de la ligne Maginot, une structure de casernement pour les troupes françaises (voir § Chronique communale).

 Nos ancêtres de la commune de Morfontaine … 

Morfontaine 54 ancetres 1Morfontaine 54 ancetres 2

 Carte de Cassini 

Morfontaine 54 cassini

 

 



Sources
Sites, livres et/ou photo :
Wikipedia.

Date de dernière mise à jour : 28/04/2020