Présentation de la région

Logo region occitanie

La région Occitanie est une région administrative française créée par la réforme territoriale de 2014, effective en 2016, et qui résulte de la fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

C’est une région historique où l’Occitan fut la principale langue vernaculaire. Ce territoire était déjà uni à l'époque romaine sous le nom de Viennoise et Aquitaine (Aquitanica, royaume wisigoth de Toulouse) au début du Moyen-âge avant la conquête franque.
L’Occitanie est caractérisée par la culture occitane qui représente depuis le Moyen-âge le second versant de la culture romane en France et dans une moindre mesure en Italie, en Espagne et à Monaco.
Le Languedoc (région où l'on parle la langue d'oc) est en grande partie rattaché au domaine royal au XIIIème siècle à la suite de la croisade contre les Albigeois (1208-1229) mettant fin au catharisme et permettant aux Capétiens d'étendre leur influence au Sud de la Loire. Sont ainsi intégrés au fisc les anciennes principautés des Trencavel (vicomtés d'Albi, Carcassonne, Béziers, Agde et Nîmes) en 1224 et des Comtes de Toulouse en 1271. Les dernières enclaves féodales vont progressivement être absorbées à leur tour dans un mouvement qui se poursuit jusqu'au début du XVIème siècle, avec le comté de Gévaudan en 1258, le comté de Melgueil (Mauguio) en 1293, la seigneurie de Montpellier en 1349 et la vicomté de Narbonne en 1507.
En 1542, la province est divisée en deux généralités : celle de Toulouse pour le Haut-Languedoc, et celle de Montpellier pour le Bas-Languedoc. Celles-ci perdurent jusqu'en 1789. En revanche, à partir du XVIIème siècle, il n'y a qu'une seule intendance pour l'ensemble du Languedoc, siégeant à Montpellier.

Occitanie13 départements (dont 6 soulignés sont concernés par la vie de mes ancêtres) : Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Orientales, Tarn et Tarn-et-Garonne.

Communes : 4516

Superficie : 72 724 km2

Population : 5 730 753 habitants (2014)

Densité : 78 habitants au km2

Préfecture : Toulouse

Deux métropoles : Toulouse et Montpellier.

Hydrographie :
La région recoupe en grande partie le territoire du bassin versant de la Garonne. Ce fleuve s'écoule sur environ 250 kms sur son territoire, entre la frontière franco-espagnole au Pont-du-Roy (Fos, Haute-Garonne) et la limite avec la Nouvelle-Aquitaine à Lamagistère (Tarn-et-Garonne). Son bassin s'étend sur 55 600 kms2 en France, correspondant à la quasi-totalité de l'ancienne région Midi-Pyrénées, au Nord du Languedoc-Roussillon (surtout la Lozère), et à une partie du Nord de l'ancienne Aquitaine.
L herault les gorgesNeuf des dix principaux affluents de la Garonne s'écoulent entièrement ou en grande partie en Occitanie : le Lot, le Tarn, l'Ariège, le Gers, la Save, la Baïse, la Gimone, l'Arrats et la Louge
La limite orientale de la région, dans le Gard et la Lozère, se rattache pour sa part au bassin du Rhône. Elle comprend la partie occidentale du delta du Rhône, en Camargue : la Petite Camargue. Deux affluents s'écoulent dans les départements de la Lozère et du Gard : la Cèze et le Gardon.
Le point triple de rencontre des lignes de partage des eaux entre les bassins du Rhône, de la Garonne et de la Loire se trouve au sommet du Planas, près de la limite entre les communes de Belvezet et Allenc en Lozère.
Entre ces deux bassins versants, la plaine littorale languedocienne est traversée par deux autres fleuves de relative importance, l'Aude et la Têt.
S'y ajoutent plusieurs fleuves côtiers, dont les principaux restent l'Hérault et l'Orb.
De nombreuses rivières et fleuves ont creusé, dans les reliefs de roche sédimentaire de la région des passages encaissés appelés gorges : les gorges du Tarn, les gorges de l'Hérault (photo ci-contre au Pont du Diable), les gorges du Gardon.
De nombreuses lagunes ou étangs littoraux jalonnent la côte méditerranéenne, séparées de la mer par des cordons littoraux formés par l'apport sédimentaire du Rhône et reliées à elle par des chenaux appelés localement des graus. Le plus important de la région est l'étang de Thau situé dans l'Hérault, entre Agde et Sète. D'autres étangs importants sont ceux de Bages-Sigean, de Salses-Leucate et de l'Or (ou de Mauguio).

Histoire :
Sous la domination romaine tardive, l'Occitanie était connue comme le Diocèse des Sept Provinces. Elle a été souvent politiquement unie pendant le haut Moyen-Âge, lors du royaume Wisigoth et sous plusieurs souverains Mérovingiens ou Carolingiens.
À la division de l'Empire Franc au IXème siècle, l'Occitanie fut divisée en différents comtés, duchés, royaumes, évêchés et diocèses, ainsi qu'en communes fortifiées autonomes. Depuis lors, le pays n'a jamais été politiquement uni à nouveau.
Du IXème au XIIIème siècles, l'Occitanie a subi un enchevêtrement de différentes allégeances envers des souverains nominaux. Plusieurs tentatives d'unification politique ont eu lieu, surtout entre le XIème et le XIIIème siècles. L'Occitanie est restée unie par une culture commune qui se jouait des frontières politiques, en perpétuels mouvements.
Depuis le Moyen-âge, l'Occitanie a une certaine conscience de son unité comme le montre l'important développement de la littérature de langue occitane aux XIIème et XIIIème siècles. La littérature occitane était glorieuse et prospère, les troubadours ont inventé l'amour courtois (le fin'amor). La langue d'Oc était utilisée dans tous les milieux cultivés européens.
Entre les XIIIème et XVIIème siècles, les rois de France ont conquis progressivement l'Occitanie, parfois par la guerre et l'extermination de la population, parfois en usant d'intrigues politiques subtiles.
En 1789, les Comités Révolutionnaires ont essayé de rétablir l'autonomie des régions du Midi et ils ont utilisé la langue occitane pour propager les idées de la Révolution. Mais ils seront neutralisés lors de la prise du pouvoir par les Montagnards en 1793, partisans de la Terreur et de la centralisation.
Depuis le XIXème siècle, plusieurs mouvements régionalistes ont essayé d'améliorer l'utilisation sociale de l'occitan et d'obtenir la reconnaissance publique de la culture occitane. Le XIXème siècle a connu une forte reprise de la littérature occitane et l'écrivain Frédéric Mistral a reçu le prix Nobel de littérature en 1904.
Le XXème siècle a vu la naissance du nationalisme occitan.
L'histoire occitane est jalonnée de révoltes et de rébellions contre les pouvoirs dominants.

Carte occitanie et depts

Les 13 départements de la région Occitanie (2016)

 


 

Sources
Sites et photo : Wikipedia.

 

Date de dernière mise à jour : 13/03/2017