Saint-Pierre-Lavis

Saint pierre lavis seine maritime adm

Petit village rural  du Pays de Caux, dont les communes les plus proches sont : Sainte-Marguerite-sur-Fauville, Fauville-en-Caux, Ricarville, Cliponville. La grande ville la plus proche de Saint-Pierre-Lavis est Le Grand-Quevilly à 40 kms au Nord à vol d'oiseau.

Drapeau francais fond blancHistoire

L’origine du nom Lavis vient de l’ancien français l’éavi, dérivé d’eau.
Au XVème siècle, il est orthographié Advis. Un pouillé de 1738 mentionne La Visse.
En 1468, on note l’existence de mottes fossoyées et d’étangs près de l’église.

Seigneurs et gens de noblesse

Les seigneurs présentent à la cure.
En 1188, Hugues de Normanville est seigneur et patron de Saint-Pierre-la-Vis dont il achète de nombreuses terres à Hugues Du Quesnay. Parmi les familles seigneuriales, on trouve les familles : Osmont de Louvraye (dont le nom figure sur la cloche), Fiquet de Normanville et Mareste.

Personnages liés à la commune

Jean de Saint Pierre l'Advis, abbé de Sainte Catherine de Rouen à la fin du XIIIème siècle, dont la pierre tombale est maintenant au musée des antiquités de Rouen.

Patrimoine

L’église Saint Pierre dont la construction primitive date du XIIème siècle, est remaniée au XVIème siècle (chapelles latérales), le chœur est rebâti en 1679 et la nef vers 1750 avec le clocher-porche. Dans un mur à l’extérieur, le dieu Mythra est construit avec des  pierres de réemploi gallo-romaines.
De belles boiseries sculptées de 1680 dans le chœur, sont offertes par la famille Mareste, seigneurs du lieu (récemment repeintes par une artiste saint-pierraise) ainsi que les bancs seigneuriaux portant leurs armoiries.
Dans le chœur, au-dessus du maître-autel, un baldaquin en chêne du XVIIIème siècle a remplacé un retable plus ancien qui séparait  l'autel de la sacristie. Le  tabernacle est de la même époque. La chaire de prédication est du XVIIIème siècle. Des statues anciennes, dont celle de Saint Pierre en pape et une Vierge à l’Enfant à l’oiseau (classée).
Une plaque commémore la mémoire de Jean Hermani, jeune étudiant, résistant, déporté et mort à Mauthausen en 1945.

Le monument aux morts construit en 2007.

La croix en pierre blanche, situé dans le cimetière, est du XVIIème siècle.

Le colombier, route de la Chaussée, est daté de 1584, il est restauré en 1992 et classé parmi les cinquante plus beaux de France.

Evolution de la population

Saint pierre lavis seine maritime demo

Hameaux, lieux dits et écarts

Blanc bâton – L’Oseraie – La Chaussée Saint-Pierre.

Nos ancêtres de Saint-Pierre-Lavis …

Naissance/baptême :
TALBOT Marie Magdeleine (sosa 505G9) en février 1734.
TALBOT Anthoine (sosa 1010G10) le 6 septembre 1703.

Talbot guillaume 1694Décès/inhumations :
TALBOT Anthoine (sosa 1010G10), époux de FOLLIE Françoise (sosa 1011G10), le 17 mars 1737, il était laboureur.
TALBOT Guillaume (sosa 2020G11), époux de VIMER Anne (sosa 2021G11), le 10 septembre 1716. Sa signature ci-contre en 1694 sur son acte de mariage.
VIMER Anne (sosa 2021G11), veuve de TALBOT Guillaume (sosa 2020G11), le 20 avril 1733.

Domicile :
TELIER Robert Michel (sosa 994G10) en 1732, mentionné sur son acte de mariage avec CAUDEBEC Marie Magdeleine (sosa 995G10).

Carte de Cassini

Saint pierre lavis seine maritime carte cassini

 


 

Sources
Sites et photo :
Wikipedia, Communauté de Communes Cœur de Caux, Les églises de la paroisse Saint Louis-Coeur de Caux.

 

Date de dernière mise à jour : 09/07/2016