VISAGES DE SEINE-ET-MARNE

 

Du XIème au XVIIème siècle

3 familles d‘ancêtres dont 2 de la noblesse (rois, reine)
4 individus ont vécu dans ce département
dans 2 villes où 4 actes ont été enregistrés :
1 naissances
°
3 décès +(+)

 

Robert II de France dit le Pieux (972/1031) Roi de france
Roi des Francs de 996 à 1031

Constance d’Arles (984/1032)
Reine des Francs, épouse du précédent

Philippe Ier de France (1052/1108)Roi de france
Roi des Francs de 1060 à 1108

 

Isaac Décret (1625/1687)
 

 

Quelques détails historiques

 

 Robert II de France dit le Pieux  

Il meurt le 20 juillet 1031 à Melun. Voir page « Visages du Loiret ».

 

 Constance d’Arles ou de Provence 

Famille : Fille de Guillaume Ier dit le Libérateur (955/993), comte, marquis et prince de Provence, et de sa seconde épouse, Adélaïde d’Anjou (947/1026).

Mon arbre généalogique : n° sosa 3 773 580 961++ en 32ème génération.

Biographie : Reine de France, elle est la seconde épouse du précédent. Elle meurt au château de Melun en 1032.
Constance est une étrangère chez les Capétiens. Elle est peu aimée à la Cour à cause de ses manières, de ses intrigues et de sa cruauté, et Robert tente à plusieurs reprises de la répudier pour reprendre Berthe de Bourgogne comme épouse, n'ayant jamais cessé de l'aimer ni de la voir.
En 1008, Robert II et Berthe se rendent à Rome et tentent vainement de faire annuler par le pape le mariage avec Constance, celle-ci étant soupçonnée d'avoir fait assassiner un favori du roi. De ce fait, la cour se divise en deux camps : d'un côté pour Constance, de l'autre pour Berthe.
Constance donne néanmoins des enfants au roi, dont le futur Henri Ier, et Robert. Elle préfère Robert et veut qu'il règne, mais son époux choisit Henri pour lui succéder. À la mort du roi, elle va jusqu'à tenter de tuer Henri, mais la tentative échoue et il monte sur le trône. Robert devient quant à lui duc de Bourgogne.
Femme de tête, bonne administratrice reconnue par son époux, Constance participe  à la construction du château d'Etampes.
Dans une dotation du roi à l'abbaye de Saint-Corneille de Compiègne, il dit : Elle, que je chéris pour sa façon d'être, grâce à une agréable fréquentation et à sa vivacité dans l'administration des affaires qui lui reviennent... Cependant, d'après les écrits, elle est décrite comme cupide, cruelle et ambitieuse. Un des témoignages raconte que Constance rejoint un maigre cortège de femmes à poigne de l'an 1000 et en rend le roi transparent.
Robert II meurt le 20 juillet 1031 d’une fièvre accablante, au château de Melun. Éloignée de la Cour, Constance s' y éteint à son tour le 25 juillet 1032.
Son gisant, sculpté au XIIIème siècle, se trouve à la Basilique Saint-Denis.

Union et descendance : Elle épouse en 1003, le roi de France, Robert II dit le Pieux, après que ce dernier se soit séparé de Berthe de Bourgogne avec qui il vivait en concubinage depuis qu'il avait répudié en 991 sa première épouse, Rozala d'Italie. Le pape avait déclaré cette seconde union illégale et avait excommunié les deux amants. Berthe de Bourgogne ne pouvant lui donner d'enfant, Robert épouse donc Constance d'Arles.
Le couple a plusieurs enfants :
- Alix, comtesse d'Auxerre, (1003/1063), épouse le comte Renaud Ier de Nevers ;
- Hugues (1007/1025), associé au trône par son père en 1017, mais il meurt prématurément ;
- Henri Ier (1008/1060), roi de France de 1031à 1060 ;
- Adèle, comtesse de Corbie (1009/1079), qui épousera le duc Richard III de Normandie, puis le comte Baudouin V de Flandre ;
- Robert de France (1011/1076), duc de Bourgogne et fils de Robert II, roi de France ;
- Eudes (1013/1056) ;
et peut-être :
- de manière hypothétique, Constance, épouse du comte Manassès de Dammartin.

 

 Philippe Ier de France  

Il meurt au château de Melun en 1108. Voir page « Visages du Loiret ».

 

 


 

 

Sources
Sites et photo :
Wikipedia

 

Date de dernière mise à jour : 16/11/2017