Aux pays de mes ancêtres

VISAGES DU LOT

 

Au XIIIème siècle

1 ancêtre de la noblesse
 est décédé à Cahors, ville de ce département

 

 

Comte de franceLouis IV de Chiny dit le Jeune (1172/1226)
Comte de Chiny (Luxembourg) de 1189 à 1226

 

 

Quelques détails historiques

 

Famille : Il est le fils du comte Louis III de Chiny (1141/1189) et de son épouse Sophie d’Apremont.

Mon arbre généalogique : n° sosa 117 924 414++ en 27ème génération.

Biographie : Il est comte de Chiny (Luxembourg) de 1189 à 1226.
Il succède en 1189 à son père mort lors de la 3ème croisade, mais la tutelle est assurée par sa mère et son oncle Thierry de Mellier, frère de son père,  en raison de son jeune âge.
En 1220, il participe à la croisade des Albigeois qui a pour théâtre la Narbonnaise et les diocèses de Narbonne, Albi, Rodez, Cahors et Agen de 1208 à 1229.
Cette croisade est proclamée par l'Église catholique contre l'hérésie, principalement le catharisme et dans une faible mesure le valdéisme. L'hérésie est surtout implantée en Languedoc, dominé par deux familles, la Maison de Toulouse et la Maison Trencavel. N'ayant pas réussi à s'entendre pour faire front, le comte Raymond VI de Toulouse fait amende honorable et se croise, tandis que Raimond Roger Trencavel se prépare à se défendre contre la croisade.
Une fois Béziers et Carcassonne prises et le vicomte Trencavel emprisonné, les croisés désignent l'un des leurs, Simon de Montfort, pour poursuivre la lutte en 1209.
Cette croisade évolue rapidement en guerre de conquête, d'abord pour le compte de Simon de Montfort, puis après la mort de ce dernier en 1218 et l'échec de son fils, Amaury, pour le bénéfice de la couronne. Cela n'empêche pas la lutte contre le catharisme, d'abord sous la direction des évêques locaux, puis sous celle de l'Inquisition à partir de 1233.
Finalement, les vicomtés de Carcassonne, d'Albi et de Béziers sont annexées au domaine royal en 1226 ; le comté de Toulouse passe à Alphonse de Poitiers, frère du roi Louis IX dit Saint Louis en 1249 et est annexé en 1271. Le Languedoc, qui se trouve au début du XIIIème siècle dans la sphère d'influence du royaume d'Aragon, passe entièrement à la fin de ce siècle sous celle du roi de France. Le catharisme est éradiqué en Languedoc.
C’est au cours de cette croisade que Louis IV trouve la mort à Cahors en 1226.

Union et descendance : Il épouse  Mathilde d'Avesnes, fille de Jacques Ier d’Avesnes, seigneur d'Avesnes et de Condé, et d'Adèle, dame de Guise.
Elle est veuve de Nicolas IV, seigneur de Rumigny.
Le couple a au moins 3 enfants :
- Jeanne (1205/1271), comtesse de Chiny, mariée à Arnoul IV (1210/1273), comte de Looz ;
- Agnès, dame de Givet et d'Abemont ;
- Isabelle, mariée à Otton, seigneur de Trasegnies.

 

 

 

 

 

 

 


 

Sources
Sites et photo :
Wikipedia.

Date de dernière mise à jour : 25/11/2017