Romagne-sous-Montfaucon

Romagne adm

Petit village, situé à 40Kms au Nord-Ouest de Verdun, où se trouve la plus grande nécropole militaire américaine d’Europe.

Blason ville fr romagne sous montfaucon 55 svgHéraldique

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :
Tiercé en pairle: au 1er de gueules à la tête d'aigle pygargue arrachée d'argent, becquée et allumée d'or, soutenue par deux palmes du même, au 2e d'azur au casque romain d'argent et au 3e d'argent à la tête de lion arrachée d'azur, couronnée et lampassée de gueules.

Drapeau francais fond blancHistoire

1914-1918 La Grande Guerre

Le 24 septembre 1914, les Allemands pénètrent en forêt d’Argonne.
En 1915, ils multiplient les attaques de grande envergure, notamment le 30 juin et le 13 juillet, sans parvenir à percer le front. La contre-offensive française du 14 juillet échoue. Le 8 septembre, les Allemands lancent un nouvel assaut, sans succès. Ne voulant pas abandonner leurs positions, les deux camps creusent un réseau de tranchées et de tunnels de liaison et s’enterrent. Romagne-sous-Montfaucon est occupé par les allemands pendant toute la durée de la guerre (voir diaporama en fin de page).

Personnage lié à la commune

Charles albert kellerMaison de keller a livetCharles Albert Keller 1874/1940 (photo ci-contre), né à Romagne-sous-Montfaucon est un industriel français a l'image d'un patron social, dotant son personnel de logements, créant des magasins offrant une mutuelle. En 1938, élu président de la Chambre de commerce de Grenoble, il devient commandeur de la Légion d'honneur. Il a construit un véritable empire industriel dans une vallée Alpine de l'Isère, à Livet-et-Gavet. Sa maison à l’architecture singulière (photo ci-contre) a servi de décor au film « les Rivières Pourpres » en 2000 et dans le thriller d'Alessandro Perissinotto « Une petite histoire sordide » en 2007.

Patrimoine

Dans le village, des maisonnettes de fortune sont construites après guerre avec les restes des baraquements allemands. L’une d’entre elles (photo ci-dessous) est encore occupée en 2010.

Romagne sous montfaucon meuse une maisonnette

L'église Saint-Michel du XIXème siècle est détruite pendant la Première Guerre Mondiale et reconstruite en 1925. A l’intérieur, des ornements liturgiques du XIXème siècle.

Le petit oratoire à Jésus du XXème siècle.  

Le cimetière américain est un cimetière militaire qui couvre 52 ha. C'est celui où repose le plus grand nombre de militaires américains décédés en Europe, avec un total de 14 246. La plupart des personnes enterrées sont mortes pendant l'offensive Meuse-Argonne durant la Première Guerre mondiale. On trouve également des sépultures de quelques soldats alliés et de civils américains rattachés aux services auxiliaires de l’armée ainsi que de soldats tombés à Archangel en Russie.
Ce cimetière est géré par la Commission des monuments de guerre américains (ABMC), agence gouvernementale des Etats-Unis d'Amérique qui en assure également l'entretien. La libre disposition du terrain est concédée, à perpétuité, par le peuple français.

La chapelle du cimetière américain, installée au pied du mémorial, est d’inspiration romane et présente de beaux vitraux Art-Déco réalisés par Louis Barillet, Jacques Le Chevalier et Théo Hansen (auteurs des baies vitrées de N.-D. de Paris et de la cathédrale de Luxembourg). Composée d’une nef centrale, la chapelle est flanquée de deux galeries ouvertes par une colonnade. Le tympan du portail central présente une iconographie en lien avec la Douleur et le Souvenir. À l’intérieur de la chapelle, un Christ polychrome du XVIIIème siècle provenant de l’ancienne église et les drapeaux des Etats-Unis et des principales nations alliées sont disposés en demi-cercle autour de l’autel en marbre. Les écussons des divisions américaines et des unités supérieures de l’armée sont représentés sur les vitraux. Sur le mur frontal de la chapelle sont gravées le nom des villages et des lieux où se sont battus l’armée américaine.
Sur un mur du mémorial sont gravés les noms des 954 soldats américains disparus lors de l’offensive Meuse-Argonne.

Le cimetière allemand et sa chapelle, plus petit et peut-être moins connu que la nécropole américaine, il est situé dans le même village et contient les corps de 1412 soldats allemands morts lors de la Première Guerre Mondiale et de 4 soldats français.
Il a été commencé en septembre 1914. Parmi ces tombes, 65 soldats n'ont pas été identifiés et 2 sont de confession juive.

Le musée informel « Romagne 14-18 » sur la vie quotidienne d’un soldat de la Grande Guerre de Jean-Paul de Vries.
Dans la vie quotidienne du soldat, la guerre n'est pas sa seule occupation. Une partie de son temps se passe derrière le front, dans les cantonnements et dans les villages occupés où la simple vie de tous les jours continue. On mange, boit, fait de la musique et s´adonne à toutes sortes d'art. Le soldat prend du temps pour sa toilette, pour écrire des lettres à sa bien-aimée et ses proches, pour aller voir des amis dans un hôpital ambulant. Ce musée montre d'une façon qui va au fond des choses les différents aspects personnels. Derrière chaque objet, témoin muet, se cache une histoire personnelle.
Collectionneur dans l'âme, Jean-Paul de Vries, parcourt depuis 35 ans les champs autour de Romagne-sous-Montfaucon à la recherche d'objets ayant appartenu aux soldats de la Grande Guerre. Sa grange, il en a fait un musée : 70 000 pièces et objets racontent le quotidien des soldats de cette époque.
Enfant, vient camper lors de ses vacances avec ses grands-parents à Romagne-sous-Montfaucon et tombe amoureux du village. Un jour, on lui offre une baïonnette en lui expliquant qu'en allant fouler les champs labourés les lendemains d'averses, on peut retrouver des objets datant de la Première Guerre Mondiale. C'est là que tout commence. Cette « chasse au trésor » devient pour lui une drogue, une passion.

Hameaux, lieux dits et écarts

La ferme de La Gabrielle, La ferme du Transwaal et La Robinette.

Evolution de la population

Romagne demo

Nos ancêtres de Romagne-sous-Montfaucon …

Naissance/baptême :
FETU Pierre (sosa 340G9) vers 1705.Fetu drouet 1739

Union :
FETU Drouet (sosa 680G10) avec MABILLE Lucie (sosa 681G10) vers 1705. Sa signature ci-contre en 1739.

 


 

Sources
Sites et photos :
Wikipedia

Vidéos : YouTube

La grande guerre à Romagne-sous-Montfaucon

Date de dernière mise à jour : 16/03/2016