Sens

 

 

 

Descriptif à venir

 

 

Mes ancêtres de la noblesse de Sens

 Fromond Ier de Sens 

Famille : Il est le fondateur et le plus ancien ancêtre connu de la dynastie des Fromonides qui dirige le comté de Sens pendant un siècle.
Simple vassal d'Hugues dit le Grand (898/956) marquis de Neustrie, comte de Paris et duc des Francs, il est vicomte à partir de 939 puis comte de Sens jusqu'à sa mort en 948.
Mon arbre généalogique : voir tableau ci-dessous.
Biographie : Il doit lutter contre plusieurs invasions normande et hongroise à Sens. Les Hongrois envahissent la Bourgogne et la Champagne en 945 et s'attaquent à Sens sans succès. Cependant, de nombreux monastères et abbayes sont pillés, notamment l'abbaye de Saint-Pierre-le-vif.
Il lutte également, comme ses prédécesseurs, contre les puissants archevêques de Sens, notamment Gerlanus. Celui-ci aide probablement le comte de Reims, Ragenost, qui, profitant de l'absence de Fromond, s'empare de la ville. Fromond, à l'abri derrière les murailles de l'Abbaye Sainte-Colombe de Saint-Denis-lès-Sens, parvint à reprendre la ville et en chasse l'archevêque qui a pris le parti du comte Herbert II de Vermandois dans sa querelle avec Hugues le Grand en 942.
À la suite de sa reprise de la ville, il fait détruire les murailles de Sainte-Colombe afin que personne ne puisse imiter son exemple et se retrancher dans une forteresse sous les murs de Sens.
Il entreprend la fortification du château de Joigny.
Il est inhumé dans l'église de Sainte-Colombe, près de Sens.
Union et descendance : Son épouse est inconnue mais il a au moins 2 enfants : Renard Ier, son fils et successeur, comte de Sens de 948 à sa mort ; une fille dont le nom n'est pas connu mais qui est la mère de Sewin, archevêque de Sens de 977 à 999.

 Fromond II de Sens 

Famille : Il est le 3ème comte souverain de Sens de la dynastie des Fromonides.
Mon arbre généalogique : voir tableau ci-dessous.
Biographie : Il est le fils de Renard Ier et poursuit l’œuvre de son père notamment la construction de la Grosse Tour à Sens.
Il succède à son père à la tête du comté de Sens, à la mort de ce dernier en 996.
Comme ses prédécesseurs, il renforce sa domination sur le comté en luttant contre le pouvoir des archevêques de Sens. Il est en rivalité permanente avec Léothéric, comme son père l'a été avec Sewin et son grand-père avec Gerlanus.
Il échoue à faire nommer son fils, Brunon, comme archevêque de Sens en 999 à la mort de Sewin. Brunon est nommé archidiacre mais Fromond ne pardonne  jamais à l'archevêque Léothéric, nommé par appui du roi de France, Robert II dit le Pieux. Celui-ci, appuyé par le Pape Sylvestre II, excommunie Fromond et retourne à Rome obtenir un bref de nomination pour s'imposer en 1001.
Son fils, Renard II, hérite de cette inimité avec Léothéric, appuyé par le Roi, qui est fatale aux Fromonides et à l'autonomie du comté de Sens, rattaché au domaine royal à peine 3 ans après la mort de Fromond II.
Union et descendance : Il épouse vers 975 Gerberge de Roucy, fille de Ragenold de Roucy, comte de Roucy et de Reims et d'Albérade de Hainaut. De ce mariage, il a : Renard II dit le Mauvais († 1055) qui lui succède comme dernier comte de Sens de 1012 à 1015 ; Fromond III (960/1012), défenseur de la tour comtale dite du Carrouge au centre de la ville de Sens, il capitule après avoir  subi un siège de l'armée royale qui a envahi la cité de Sens en 1015. Il est ensuite interné à Orléans où il meurt ; Brunon (+ après 1032). Clerc puis archidiacre de l'église de Langres où son oncle maternel Brunon de Roucy a tenu la crosse ; Renaud (+1024), abbé de Sainte-Marie du Charnier.

La succession de ms ancêtres s'établit ainsi :

Sens

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 12/09/2017