VISAGES DU HAUT-RHIN

 

Du IXème au XVIIème siècle

 

5 familles d‘ancêtres dont 1 de la noblesse
ont vécu dans ce département
7 individus dans 2 villes ou villages

où 8 actes ont été enregistrés :
3 naissances/baptêmes
°
3 unions x
et 2 décès +

 

 

Les familles …

de Ferrette *, Kieffer, Mebs, Reinbold et Stoll.

 

dans les villes

Tableau villes 68

Voir détails pour chacun dans les communes concernées.

 

 * Quelques détails historiques

 

Le comté de Ferrette

Au VIIIème siècle, Boronus est le propriétaire de toute la contrée nommée alors « Pagus Alsgaugiensis » ou « canton d'Elsgau », mais sa descendance n’est pas connue.
Le premier titre de seigneur puis comte de Ferrette est donné à Frédéric de Montbéliard (+1091), fils de Louis de Scarpone de Montbéliard (1015/1076), il passe ensuite à son frère Thierry Ier de Montbéliard (1045/1103) qui le transmet à son fils Frédéric Ier de Ferrette (1105/1160).
Ce dernier est considéré comme étant le bâtisseur du château. Il devient le chef-lieu du comté de Ferrette et est la résidence principale des comtes de Ferrette depuis 1040 (voir page sur Ferrette). La chapelle Sainte-Catherine du château est consacrée en 1049 par  le pape Léon IX (1002/1054 ou Bruno d'Eguisheim-Dagsbourg, marquis de Suse) son parent.
En 1324, Albert II d'Autriche époux de Jeanne de Ferrette reçoit le riche héritage de Ferrette et le réunit à ses propres possessions formant ainsi ce qui s'appelait alors l'Autriche Antérieure. Après sa mort, son fils Rodolphe IV prend le titre de comte de Ferrette.
Pendant plus de trois siècles, de 1324 à 1648, le comté de Ferrette appartient aux Habsbourg.
Le Traité de Westphalie en 1648 provoque le démantèlement de l’Autriche Antérieure. La France reçoit le comté de Ferrette en 1650. Reconnaissant, Louis XIV, le donne à Jules Mazarin en 1659 avec le comté de Belfort, la seigneurie de Delle, les terres et seigneuries de Thann et d’Altkirch ainsi que la seigneurie d’Issenheim.
Louise d aumontHonore iv de monacoLe titre revient aux Mancini par le mariage en 1661 d’Armand Charles de la Porte de la Meilleraye avec Hortense Mancini, nièce du cardinal Mazarin, qui apporte en dot toute sa fortune et ses titres sous condition que son époux abandonne son nom et ses armes en prenant les noms et titres du cardinal.
En 1777, Louise Félicité Victoire d'Aumont-Mazarin (1759/1826, portrait de droite), descendante de la nièce du Cardinal, épouse Honoré Anne Charles Maurice Grimaldi, duc de Valentinois et prince titulaire de Monaco sous le nom d’Honoré IV (1758/1819, portrait de gauche). Aujourd'hui encore les princes de Monaco portent le titre de comte de Ferrette.

 

 Hildegarde de Ferrette (870/940)  Comte de france

Famille : Elle est la fille de Lothaire II de Lorraine (827/869), roi de Lotharingie et empereur du Saint-Empire, et de son épouse Ermentrude de Wormsgau (840/879).

Mon arbre généalogique : n° sosa 120 754 597 933++ en 37ème génération.

Biographie : Elle est comtesse de Ferrette.
Par mariage, elle amène à son époux, Hugues Ier de Nordgau qui a succédé à son père en 910, les comtés d'Eguisheim, de Hohenbourg, et de Ferrette.
Hugues, pour se maintenir dans les droits sur les biens et revenus de l'abbaye de Lure, dont son père s'était emparé, est contraint de sévir contre les religieux. Il est décrit par les chroniqueurs de l'époque comme le tyran et le persécuteur des moines. Frappé d'une grave maladie et craignant pour sa vie, il promet de rétablir l'abbaye dans tous ses droits et privilèges s'il arrive à guérir. Son vœu exaucé, après un moment de mortification et d'humilité à l’abbaye, en compagnie de ses trois fils, il prend l'habit et réintègre les religieux chassés. Il y meurt en 940.

Union et descendance : Elle épouse Hugues Ier de Nordgau, comte de Nordgau, de l'Ortenau, de l'Aargau et de Hohenbourg, fils du comte Eberhard III de Nordgau et de son épouse Adelinde.
Le couple a 3 fils et 2 filles connus :
- Gontrand dit le Riche (+970), comte du Sundgau et de l'Aargau, souche de la maison d'Habsbourg-Autriche,
- Hugues, qui obtient en partage le comté d'Eguisheim dont la branche prend le nom,
- Adèle (+961), qui épousera Régnier III de Hainaut,
- Edwige de Nordgau (935/992),
- Eberhard IV de Nordgau, qui succède à son père.

 

 


 

Date de dernière mise à jour : 17/11/2017